Accueil
Produits, services
ISO 9001:2015
ISO 27001
Audit
Nos valeurs
Qui sommes-nous?
Où sommes-nous ?
Le choix d'un consultant
Contact


Le choix d'un consultant - que ce soit un consultant pour une certification ISO 9001, ou pour une prestation dans tout autre domaine - ne doit pas être fait "à la légère".

Quels critères observer pour le choix d'un consultant ?

Le prix : il est difficile de dire que ce n'est pas effectivement un critère de choix important, car la disparité est forte - entre 500 et 2500 EUR la journée, voire même plus - mais il n'y aura pas de miracle. Un consultant hautement qualifié et expérimenté, qui investit du temps dans la préparation de ses interventions, et qui se tient à jour des évolutions de son secteur ne peut pas coûter 500 EUR la journée sur site. Par ailleurs le prix de journée n'est pas le seul critère de coût : il faut aussi tenir compte du nombre de journées chiffré pour la mission, et être très clair sur les frais annexes (frais de mission) !

Voir aussi notre mini-guide en bas de cette page :
"10 astuces pour payer moins cher votre consultant"

L'expérience : il est essentiel que le consultant soit expérimenté dans le domaine où il intervient. Cela ne signifie pas que le consultant doive être un expert de votre métier - sauf bien sûr pour une mission de conseil "métier" - mais il devra néamoins le connaître assez bien pour faire la part des choses entre ce qui est important et ce qui ne l'est pas. Ainsi par exemple pour une société d'usinage mécanique qui souhaite se faire certifier ISO 9001, il n'est pas forcément indispensable de choisir un consultant maîtrisant l'usinage : le consultant n'est pas là pour vous apprendre VOTRE métier. Par contre il devra nécessairement avoir une expérience significative du domaine de la sous-traitance industrielle, afin de pouvoir en appréhender les exigences et les contraintes.

L'interlocuteur : il est également important de s'assurer que la personne avec qui vous avez le premier contact sera bien celle qui assurera l'intégralité de la mission. Cette stabilité de l'interlocuteur n'est pas toujours assurée dans les grands groupes.

Les références : le métier de consultant n'est hélas pas réglementé. S'il faut obligatoirement un CAP pour se déclarer plombier, n'importe qui peut se déclarer consultant ! Il convient donc d'être extrêmement vigilent sur la formation initiale, la qualification, l'expérience et les réferences du consultant.

Malgré toutes ces mises en garde - qui peuvent sembler alarmistes - faire appel à un consultant aura en général de très nombreux avantages :
- Vous disposez immédiatement d'un spécialiste opérationnel
- Vous n'avez pas d'engagement, car vous pouvez facilement interrompre la mission
- Vous disposez de la personne adéquate, juste pour la durée dont vous avez besoin
- Vous vous dotez de compétences que vous n'auriez pas les moyens de recruter
- Vous atteignez très rapidement votre objectif
- Vous faites entrer dans votre entreprise des idées nouvelles

... et finalement, si vous savez compter, vous faites des économies !



Retrouvez ces conseils développés dans notre mini-guide disponible sur simple demande en nous adressant un mail (info@a2iconseil.fr)

Sommaire :
1. Définissez avec précision votre besoin
2. Soyez clair sur les frais annexes
3. Consultez les petites structures
4. Evitez les cabinets des grandes métropoles (PARIS, LYON, MARSEILLE)
5. Définissez avec précision votre planning
6. Impliquez-vous dans votre projet
7. N'utilisez pas un consultant comme un sous-traitant
8. Utilisez les aides financières disponibles
9. Comparez "offre au forfait / offre à la journée"
10. Et enfin méfiez-vous systématiquement du "moins disant"

Top